Aide psychologique indispensable...

Les chiffres de Sciensano sont dramatiques....On voit qu'en décembre, 22 % des Belges se sentaient déprimés.

Les chiffres les plus inquiétants concernent les adolescents et les jeunes adultes.

Dans cette tranche d'âge  , 40 % des hommes ressentent des sentiments dépressifs. Dans son dernier rapport, le GEMS souligne également l'importance du bien-être mental et l'impact de la pandémie sur certains groupes cibles vulnérables, tels que les étudiants, les jeunes et les aînés.

Trois mesures  viennent d'être approuvées...

Séances de groupe dans les universités et les hautes écoles

Pour les étudiants, des séances de groupe vont être organisées - encore en ligne actuellement - par les universités et les hautes écoles. Elles s'adresseront à tous les étudiants confrontés au stress, à la morosité ou à l'anxiété.

Un budget de 1,5 million d'euros est libéré.

Investissement dans l'aide mobile

Ce sont les équipes qui se rendent au domicile des jeunes, mais qui peuvent aussi rendre visite aux écoles ou aux centres PMS avec  une attention particulière à la tranche d'âge des 16 - 25 ans.

Un montant de 3,7 millions d'euros est libéré pour cette mesure.

Des équipes mobiles pour nos plus de 65 ans 

Cette  mesure s'adresse aux aînés. Des équipes mobiles, qui collaborent avec les acteurs locaux tels que les médecins généralistes, les CPAS et les sociétés de logement social. 
Un budget de 21,7 millions d'euros pour étendre aux plus de 65 ans les équipes mobiles pour adultes.

Ces soins seront gratuits (pas de tickets modérateurs).

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire