Explication lors du conseil d'exclusion de la majorité

Avant de définitivement tourner la page de ce mauvais film dont j'ai été une des victimes avec mes collègues réformateurs et surtout avant de se tourner vers une nouvelle aventure d'opposition dure, réaliste et constructive qui nous conduira peut être vers de beaux horizons, je voulais vous remercier de vos messages et de votre présence ce matin en nombre. Cela nous rebooste pour le futur. Pour ceux qui n'étaient pas là ce matin, et qui me l'ont demandé voici mon intervention de ce matin....Sur cette page privée je ne parlerai plus de cette expérience que je ne souhaite à personne, si vous voulez entendre parler de politique, de la ville de Thuin, de notre travail d'opposition rendez vous sur mon groupe Philippe Lannoo 2018.

Bonne lecture et merci

"Mr le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les membres du Collège, Mesdames et Messieurs les conseillers communaux…

En préliminaire, je voudrais simplement vous dire que, pour le Mouvement Réformateur, notre groupe, cette motion n'est pas une réelle surprise même si nous ne pouvons qu’être stupéfaits de la façon peu élégante dont j’ai été informé de notre éviction. …
Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’ai reçu un SMS de Monsieur Furlan et de Madame Cosyns le dimanche 12 mars à 19h16.

Quand je dis que ce n'est pas une surprise, personnellement, quelques signes avant-coureurs m'avaient mis la puce à l'oreille : depuis le début de mon échevinat, comme Delphine Mairy avant moi , l'échevin MR assurait la représentation de la ville de Thuin au Collège de Police, nous nous y sommes battus souvent pour notre ville, j'y ai négocié un budget et une dotation contre des alliés politiques pour la ville de Thuin, avec au final , un gain d'argent pour la ville de Thuin et ses habitants.
A son retour à la ville, Monsieur Furlan a demandé de reprendre sa place, ce que j ai bien entendu accepté, il m'a cependant demandé de le remplacer lors de ses absences, car , disait il " J'étais celui qui connaissait le mieux les dossiers"
Paul partait le 17 mars au ski, il m'avait demandé de le remplacer.et j'ai appris, par hasard en sonnant au secrétariat que cette délégation au collège de police que Paul m'avait demandé d'assurer était supprimée et qu’une autre personne est mandatée à ma place…
Mais cela, sans m'en avertir

…ou encore …

Des capsules vidéo postées sur Facebook et dans lesquelles Mr Furlan communique sur des sujets relevant principalement de mes compétences : les travaux de la chapelle des Soeurs Grises et ses répercussions sur la mobilité à la grand rue, par exemple, une autre sur la plateforme de covoiturage dans les écoles, dossier que j'ai suivi de A à Z....
Et tout cela, sans me citer, alors que vous venez de me féliciter pour le travail accompli.
Alors, comprenez-moi….. Autant de petits faits m'ont fait comprendre que la démission de Paul Furlan au poste de Ministre et son retour comme Bourgmestre ne se faisaient pas de manière aussi sereine qu’il semblait nous le dire lors du conseil communal du 21 février.

Pourtant, le vendredi 10 mars, soit 2 jours avant le SMS, je participe à un collège constructif, j’y fais des remarques justifiées , comme à mon habitude c'est peut être Cela qu'on me reproche, et acceptées sans aucun problème !!!
Ce même vendredi, il est question de me confier un projet à long terme, à savoir la fusion des services finances et recettes… Encore une preuve de confiance pour l’avenir !! Quoique le contraire a été affirmé dans la presse...

Reprenons les "arguments" donnés par le CDH et le PS pour nous exclure, arguments sinon légers… souvent mensongers :

1 - La communication sur la maternité de Lobbes…. Paul Furlan l’avait affirmé, ce n’était pas un dossier communal, et celui-ci ne pouvait pas mettre en cause la majorité !
C’est vrai, nous étions en désaccord sur la manière de travailler dans ce dossier, mais jamais quoiqu’il ait pu être dit, le Mouvement Réformateur n’a souhaité la fermeture de la maternité !!!!!!
Il était tout à fait clair que chacun pouvait y travailler de son côté, notamment pour arriver au maintien du pôle mère-enfant sur le site de Lobbes.
Jamais je n'ai demandé la fermeture de cette maternité où j'ai, d'ailleurs, travaillé pendant de nombreuses années …. OUI, j'ai eu des contacts réguliers avec la direction, Oui, j’ai eu des contacts avec les pédiatres, OUI, j’ai eu des contacts avec les gynécos et les infirmières, parce qu’ils avaient confiance en moi ET pour
envisager des solutions pour maintenir l'emploi à Lobbes. Je n'en ai pas fait une publicité, ni de capsules vidéos comme certains …..
Mais, pardonnez-moi, lors de l'issue heureuse de ce dossier, était-il anormal que moi aussi, je me réjouisse d’un sauvetage auquel j’avais collaboré !!!!!
Et rappelons quand même que la décision ultime revenait à la direction du groupe Jolimont !!! Un dossier EXTRA COMMUNAL, donc, comme cela avait été dit !!!!!

2- Des communications auraient été faites par des membres du groupe MR sur des décisions prises par le collège, on parle de commentaires faits par un membre de notre groupe sur le bien-fondé du choix des IPad…
Effectivement, Adrien Laduronn’a pas caché son opinion quant au prix des appareils !!!
Nous nous en souvenons … cela nous a valu une réunion de majorité qui, de l’avis de tous, avait apaisé le « différend ».
Liberté de parole retrouvée à tel point qu’un élu socialiste a pu critiquer l’achat de véhicules 4 X 4 pour le service Travaux !!! Cette fois-là, le CDH n’a pas demandé de réunion de majorité vis-à-vis de son partenaire PS !!!! Tiens…Deux poids deux mesures

3- Et puis ….. Il y a les communications des Jeunes MR de la Haute Sambre ! Qui sont-ils ? Les JMR de Thuin ? NON !!! Ce sont les JMR de la Haute Sambre, libres de s’exprimer !!! Nous smmes en démocratie, je ne suis pas Poutine!!!! Allons-nous les museler ? La jeunesse du MR s’exprime et c’est très bien !

4- Madame Cosyns se réjouit de pouvoir travailler enfin dans la continuité … .elle se plaint d'avoir connu trois échevins issus du Mouvement Réformateur.MMarie-Françoise Nicaisea été élue démocratiquement aux élections 2014, elle ne pouvait donc plus 
être Échevine ….. Mme Cosyns, vous étiez partie prenante dans cette élection, vous auriez pu être dans le même cas !
Et Delphine (la deuxième échevine !) …. elle a eu le sens moral qui nous caractérise, elle a quitté une fonction qu’elle accomplissait COMME MOI avec passion et compétence et c’est bien une raison privée qui justifie son départ ! Nous saluons, d’ailleurs, l’arrivée tout récente de la petite Flavie en terre carolo !
En ce qui concerne Ma démission, Mme Cosyns, excusez-moi, mais je ne l’ai pas voulue !!!! Pour la continuité, c’est raté !!!!

5- Mme Cosyns reproche aussi au Mouvement Réformateur thudinien une invitation envoyée pour une conférence-débat …
C’est vrai, nous sommes dynamiques, nous organisons des conférences… Dont une sur le Pacte « dit de l’excellence ». Ce thème concerne le monde enseignant et les parents ! Quoi de plus logique alors que d’y convier les personnes de terrain !
Sur le site de la ville de Thuin, une école des devoirs est renseignée, nos organisateurs contactent les responsables… et apprennent au passage que cette école de devoirs n’existe plus depuis 7 ans !!!! La personne au bout du fil se dit cependant intéressée par le sujet et demande à pouvoir relayer l’information …..sans en avoir demandé l'accord à l échevine de l enseignement!!!!
Le personnel de l’administration n’appartient pas à un quelconque parti !
Cette conférence était publique et annoncée. Pour preuve, la ministre de l’enseignement de la FWB s’y est invitée… Beau souvenir… Seul étonnement pour le MR, elle ignorait que le CDH faisait partie de la majorité et avait l’échevinat de l’enseignement !!!
6- Enfin, …. Dire la vérité, c’est tout dire !!! Alors, Mr le Bourgmestre, quand vous communiquez sur le million d’euros que la Ville de Thuin va devoir payer aux pompiers, … pour les gardes en caserne … Pourquoi faire porter le seul poids de cette dette sur l’une des composantes de votre majorité ? Cela au nom de la
loyauté ? Celle-là même qui nous fait exclure ce jour ???
La vérité a ses droits !!! (…) Notamment, lorsqu’en 2000 vous devenez échevin des finances, que par après une nouvelle règlementation entre en vigueur, vous n’estimez pas davantage devoir modifier le mode de rémunérations des pompiers en
caserne. Pourquoi….
Mais …. Peut-être ne le saviez-vous pas … peut-être auriez-vous dû le savoir… peut
être auriez-vous dû chercher à le savoir …. !!!!!!!"

7- Permettez-moi aussi de faire, au Collège qui se met en place, une proposition constructive …. En tant qu'ancien Echevin des finances, je suis au courant des difficultés financières rencontrées par la Ville de Thuin, nous menant au CRAC pas seulement à cause du dossier pompiers et nous obligeant à puiser chaque mois dans l'extraordinaire pour solutionner les soucis de trésorerie récurrents.
N'est-ce pas le bon moment, lors de ce remaniement que vous avez voulu et comme la loi vous le permet, de diminuer d'un Echevin les membres de ce Collège ?
D'ailleurs le CDH l'a réclamé à cors et à cris à Braine le Comte, il y a moins d'un mois. Ce serait, je pense, pour l'ensemble des élus de ce conseil, mais aussi pour la population un réel signal de bonne gouvernance. Bonne réflexion Messieurs et Mesdames.

Date de dernière mise à jour : 20/08/2018

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire