Réponse aux questions de citoyens sur le vaccin Covid 5

Une des inquiétudes principales concerne les potentiels effets secondaires....

 

Pour rassurer tout le monde, rappelons qu'avant qu’un vaccin soit autorisé à être utilisé dans la population, il est rigoureusement testé au cours de plusieurs phases d’essais cliniques. Il n’en est pas autrement pour les vaccins contre la COVID-19.

 

Comme tous les médicaments, les vaccins peuvent provoquer des effets indésirables mais ils ne surviennent pas chez tout le monde. La capacité du vaccin à induire des effets indésirables, la réactogénicité, varie selon les vaccins. Ces effets indésirables sont généralement légers à modérés, tels que de la fièvre, de la fatigue, la céphalée ou une réaction au point d'injection (douleur, rougeur, gonflement). Ces symptômes disparaissent d'eux-mêmes en quelques jours ou peuvent être si nécessaire soulagés par la prise d’antidouleurs/antipyrétiques aux doses habituelles.

Dans de rares cas, une réaction plus sévère peut également être observée.

Cependant, le risque d’effets indésirables graves ou de longue durée est très faible, mais ne peut jamais être exclu. Par ailleurs, l’hétérogénéité des groupes à risque ne permet pas que tous les cas de figure soient représentés dans les essais cliniques. De plus, certains effets indésirables, rares ou très rares, peuvent n'apparaître, par exemple, que lorsque des millions de personnes sont vaccinées. Cela s'applique non seulement au vaccin contre la COVID-19, mais aussi à tout vaccin ou médicament. C’est pourquoi la législation européenne exige que la sécurité de tous les médicaments soit contrôlée pendant leur utilisation. Dans le cadre de la vaccination contre la COVID-19, un système de surveillance particulier sera mis en place, afin d'intervenir rapidement si nécessaire.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire