Réponses aux questions des citoyens sur le vaccin contre la Covid 2

Une des questions que beaucoup de personnes se posent est la sécurité des vaccins à ARN messager. Y a t il un risque pour notre ADN, pour notre génome ?

 

Avant tout , sachez que la sécurité des vaccins est une des conditions à l’autorisation de sa mise sur le marché . 

 

Quand on vous vaccine avec un vaccin ARN messager comme expliqué hier dans ma première réponse sur les différents types de vaccin, on injecte l'ARNm entouré de cellules graisseuses, celles-ci sont rapidement absorbées par les cellules du corps.  L'ARNm est libéré et il est lu et transformé en  protéine sans se multiplier . Les résidus du vaccin seront détruits dans les cellules.

Alors, deuxièmement soyez rassurés, l'ARNm ne peut pas atteindre le noyau de nos cellules, où se trouve notre ADN. Notre propre ADN n'est donc pas modifié ou endommagé. La structure moléculaire de l'ARNm est différente de celle de l'ADN et il  n'y a aucun risque de modification génétique ou de dommage à l'ADN après l'administration du vaccin.

Par ailleurs, l'ARNm en lui-même n'est pas très stable. S'il n'est pas immédiatement converti en protéine, il se décompose relativement vite dans les cellules. L'ARNm qui n'est pas absorbé dans les cellules est également décomposé relativement rapidement.L'ARNm est relativement rapidement décomposé par notre corps.

 

Je rappelle que les vaccins à ARNm  contiennent le code génétique (ARNm) de fragments du virus contre lesquels notre système immunitaire va réagir. Cet ARNm est contenu dans des particules lipidiques pour atteindre plus facilement les cellules du corps. Les particules lipidiques sont non toxiques ou non nocives. Notre corps fabrique lui-même les protéines virales à partir de l'ARNm. Notre système immunitaire va réagir contre ces protéines.

Ensuite, en cas d’infection par la Covid 19 , le corps se souviendra de ces protéines. Il fabriquera les bons anticorps et activera les bonnes cellules pour détruire le virus afin de nous protéger contre la maladie. 

 

Et comme pour tous les nouveaux médicaments, les autorités compétentes et les entreprises pharmaceutiques surveilleront étroitement ces vaccins après leur mise sur le marché.

Date de dernière mise à jour : 14/12/2020

  • 3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Commentaires

  • Sevastos
    • 1. Sevastos Le 14/12/2020
    J'ai souhaité attribuer la note de 5 étoiles mais je n'y suis pas parvenue
    • philippe lannoo
      • philippe lannooLe 14/12/2020
      C'est le geste qui compte , merci!!!!!

Ajouter un commentaire