Aulne: quel devenir? Mon intervention en conseil communal

 

 

Comme beaucoup de citoyens, je me suis interrigé sur le devenir du site de l'Abbaye d'Aulne. Beaucoup de conseillers sont mobilisés pour ce dossier.

 

Je vous propose de lire mon intervention lors de ce conseil:

 

Madame la Bourgmestre,

Je vais être un peu long mais pour la compréhension de mes questions, cela s'avère nécessaire car le site de l'Abbaye d'Aulne fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps. En bien comme en mal.

Le Pavillon 1900 est devenu un souvenir et je vous l'accorde, cela ne relève pas d'une décision finale de la Ville mais fait partie de l'histoire du site, de la vie de nos concitoyen(ne)s, donc, de la vie de notre Ville.

Cela fait aussi partie d'une gestion globale du site de l'abbaye où il semble qu'aujourd'hui, chacun des acteurs jouent sur sa propre Playstation sans se préoccuper de son voisin !

On apprend par ailleurs, un nouveau projet de création d'un hôtel cinq étoiles à la Ferme de l'Abbaye. Nous n'allons pas bouder ce développement touristique, loin de là, ce sera une bonne chose pour tous les autres acteurs du site.

Par ailleurs, on ne sait pas trop de ce qu'il advient de la reconversion du home HERSET en hôtel. Avez-vous des informations à ce sujet que nous ne posséderions pas ?

De même, le développement des activités de la Brasserie de l'Abbaye devrait aussi générer un attrait touristique complémentaire et bénéfique pour le site.

Il s'avère que si tous ces projets se réalisent, la mobilité sur le site de l'Abbaye d'Aulne va créer problème d'autant que,  ce qui est étonnant, on ne parle pas dans tout ce contexte de l'évolution de la restauration des ruines et de l'aspect touristique des ruines et de son développement !

En 2016, à grands renforts d'annonces médiatiques politiciennes, on nous faisait miroiter une très bonne nouvelle pour l'abbaye d'Aulne.  Mais depuis les choses s’enlisent et je vous remercie de votre intervention auprès du gouvernement en ce sens car j’'ai l'impression que les ruines en elles-même n'intéressent plus grand monde, deviennent un fond d'écran à des projets commerciaux. J'en prends pour exemple la dégradation rapide de l'ancien moulin qui devait devenir un centre moderne d'accueil pour les touristes et la maison du maître de grain. Le temps fait son œuvre, les deux bâtiments deviennent ruines.

En matière de mobilité, le dossier initié par la Ville pour la construction d'un parking paysager de 180 places à la rue Vandervelde en amont du site de l'Abbaye d'Aulne est reporté , nous en avons déjà parlé en ce conseil donc, je ne m'y attarderai pas , mais est apparu dernièrement  une étonnante et discrète enquête publique suite à une demande de permis d'urbanisme de Naos. Et cette demande de permis cause réellement interrogations.

Dans un premier temps, elle porte sur le changement d’affectation de l’édifice de l'église Saint-Joseph en salle de réception, de spectacle et de conférences, la création d’une porte de secours , le remplacement de deux portes en bois, le placement d’enseignes.

Madame la Bourgmestre, cela ressemble à un très mauvais film étant donné que cette partie de la demande de Naos est en fait une réalité de terrain depuis au moins deux ans. On a plus l’impression d’une régularisation qu’une demande de permis

Madame la Bourgmestre, qu’en pensez vous ?

Dans un second temps, la demande porte sur l'aménagement de 127 places de parking . Celui ci serait installé dans la prairie devant les jardins en terrasse de l’abbaye.

Mon interrogation se porte sur deux points :

- cette prairie ne fait-elle pas partie de la zone classée du site de l'abbaye en ce qu'elle constitue ce qu'on appelle les jardins de l'abbé !

De là, en quelle zone est-elle classée et permet-elle d'aménager un tel parking ?

- ce parking, si son aménagement est autorisé, sera-t-il du ressort privé et dès lors, comment sera-t-il géré ?

Madame la Bourgmestre, mes questions ne sont pas sans intérêt. Le site de l'Abbaye d'Aulne semble perdre son aspect patrimonial, semble perdre son aspect enclave campagnarde pour devenir, par beau temps, un lieu de loisirs, à n'importe quel prix et au détriment de l'histoire, du témoignage d'un riche passé, non pas que religieux mais aussi culturel et industriel.

Madame la Bourgmestre, le site de l'Abbaye d'Aulne est cher à nos concitoyen(ne)s mais aussi à de très nombreux « touristes » de la région, de Wallonie, de Belgique et d'ailleurs.

En final, je vous poserai une simple question : avez-vous aujourd'hui un plan global de développement du site de l'Abbaye d'Aulne prenant en compte tous les aspects touristiques, culturels, commerciaux, et de loisirs puisqu'il est indéniable que c'est pour beaucoup d'entre nous, un lieu d'évasion que ce soit à pied, à vélo, à cheval mais pas trop en voiture.

Merci de m'avoir accordé ce temps de parole.

 

 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Hanut Jacky
    • 1. Hanut Jacky Le 26/03/2021
    Bonjour Monsieur Lannoo,.
  • OMER VANDEVYVERB
    • 2. OMER VANDEVYVERB Le 25/03/2021
    Bonjour ,
    J'ai lu attentivement votre pertinente intervention . A-t-elle suscité d'autres interventions ? De la part de qui ?

    Pourriez-vous me communiquer la réponse de Mme la Bourgmestre ?

    En attente de votre réponse . Bien à vous , Omer Vandevyver
    • philippe lannoo
      • philippe lannooLe 25/03/2021
      Je vous l envoie par mail.
    • philippe lannoo
      • philippe lannooLe 25/03/2021
      Je vous remercie de l'intérêt que vous portez et vous propose de lire l'excellent résumé repris dans le journal Vers l AVENIR

Ajouter un commentaire