Eau potable et amiante

Suite aux révélations de l émission Investigation sur la RTBF concernant l'existence de conduites d'eau en ciment amiante, j ai posé une question en conseil communal ce mardi 

 

 

La voici 

 

 

Madame la Bourgmestre

 

On sait que l’amiante est encore omniprésent aujourd’hui dans les habitations, les écoles, les industries et que de nombreux travaux de désamiantage sont encore à réaliser afin d’éviter les risques de cancers par inhalation. 

Eternit a également produit des tuyaux destinés à l’égouttage et à la distribution d’eau potable..et dans son magazine Investigation la RTBF informait ce mercredi 26 janvier que ce sont pas loin de 3000 km de canalisations en Wallonie qui sont en amiante-ciment.

Qu'en est-il pour la santé ? L’Agence nationale française de sécurité sanitaire a souligné qu’il n’y avait pas de lien établi entre l’ingestion des fibres et l’apparition de certains cancers. Néanmoins, elle précise l’existence de signaux suggérant la possibilité d’une association entre l’ingestion d’amiante et trois cancers digestifs spécifiques (œsophage, estomac et côlon). Considérant qu’un "risque pour la santé ne pouvant être écarté", l’Anses recommande de mener des campagnes de prélèvements ciblés dans l’eau potable.

Le Parlement européen dit s’inquiéter de la présence de ces canalisations en amiante-ciment dans les Etats membres : "Les conduites en amiante-ciment ne devraient plus être utilisées ni homologuées pour l’acheminement de l’eau potable", est-il indiqué. Le Parlement appelle la Commission européenne à élaborer un plan global de rénovation des réseaux de distribution d’eau des Etats membres

Quand on regarde sur la carte on apprend qu’à Thuin ce sont 38 % des canalisations qui sont en amiante-ciment. Est-il envisageable que le Collège demande à la SWDE si on envisage de remplacer les conduites incriminées sur le territoire communal, et pour avoir une idée plus claire dans un premier temps est -il possible de demander une analyse d’eau par une société indépendante en plus de prélèvements effectués par la SWDE

Par ailleurs, est-il possible également que le Collège adresse un courrier auprès de la Ministre en charge de l’Environnement Mme Tellier pour connaître sa position.

Si la SWDE semble être rassurante, cela ne semble pas le cas de certains experts, il en va de la santé de nos citoyens appelés à consommer l’eau « du robinet » dans le cadre d’une ville zéro déchet. En médecine, un principe de base dans de telles conditions est le principe de précaution.

 

 

Merci 

 

 

Voici le retour dans vers l Avenir : https://www.lavenir.net/cnt/dmf20220203_01660104/faut-il-arreter-de-boire-l-eau-du-robinet

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire